La Caravane No\'Mad de la Décroissance

La Caravane No\'Mad de la Décroissance

Pourquoi?


Le parcours du passé

Ce projet s’est créé dans nos têtes, comme on vous l’a dit auparavant, d’une envie de voyage et un besoin d’évolution dans nos vies quotidiennes.

 

C’est au sein des Artivists à Bruxelles que ce projet commence à se concrétiser.

Le terme «Artivist» est, sans grande surprise, la contraction des mots artiste et activiste. Nous entendons par là une certaine forme de désobéissance mais sous un style bien souvent emprunté au théâtre-action sans pour autant fermer la porte à d’autres formes d’expression. Ces actions ludiques poursuivent un objectif de sensibilisation en s’adressant directement aux citoyens et aux médias. Notre rêve est que l’humanité s’ouvre à une vision globale du monde dans l’espace et le temps. Qu’elle puisse considérer les conséquences de nos actes sur ceux qui nous entourent de près ou de loin, à court, moyen et  long terme.

This project emerged from the desire of travelling and the need of an evolution in our daily lives.

The project started to take shape within the collective Artivist in Brussels. The term “artivist” is without surprise the contraction of the words artist and activist. By this, we mean some sort of disobedience but with a certain style often borrowed from the “action-theatre” but without closing the door to other forms of expressions. These playful acts aim to raise awareness by speaking directly to the citizens and the media. Our dream is that Humanity opens itself to a global vision of the world in both space and time. And be able to consider the consequences of our acts on those around us, close or not, in a short, medium or long term.

//www.collectifartivist.be/a-propos/

 

C’est aussi avec quelques Artivists que nous avons participé à l’organisation de la 4ème édition de « La démarche », l’été 2010, où un itinéraire avait été élaboré pour rencontrer toute une série de personnes vivants dans l’autonomie ou ayant des projets respectueux de l’environnement. Nous étions une quarantaine à voyagé 4 semaines en traversant la Belgique à pied et à vélo.

With some of the Artivists we also participated to the organization of the 4th edition of the “Démarche” in summer 2010. An itinerary was created in order to meet different persons, communities living in self-sufficiency or who have projects respecting the environment. We were around forty travelling during 4 weeks throughout Belgium by foot and bicycle.

//www.demarche.org/Home

 

Un an plus tard, nous avons aussi rencontré la Tribu Vivace dans le sud de la France, avec qui des liens se sont créés et nous ont inspiré pour ce projet. La Tribu Vivace est un collectif nomade qui se déplace dans les Sevennes à vélo et charettes à vélos.

One year later, we also met the “Tribu Vivace”, a nomadic collective travelling in the South of France by bicycle, with who were created links and also inspired this project.

//tribuvivace.com/accueil/


27/02/2013
0 Poster un commentaire

Vis tes rêves !

Tant de personnes vivent de manière insatisfaite et pourtant elles ne prennent pas l’initiative de changer leur situation car elles sont conditionnées à une vie de sécurité, à la conformité et au conservatisme; tout cela semble donner de la tranquillité d’esprit, mais en réalité rien n’est plus préjudiciable à l’esprit aventurier qu’un futur sûr.

 

L’essence fondamentale de l’esprit vivant d’un homme réside dans sa passion pour l’aventure.

La joie de vivre vient de nos rencontres avec de nouvelles expériences, et il n’y a pas de plus grande joie que d’avoir un changement infini d’horizons, avec chaque jour un soleil nouveau et différent.

 

Si tu veux tirer plus de la vie, tu dois en finir avec la sécurité monotone et adopter un style de vie désordonné qui te paraîtra au premier abord totalement fou. Mais une fois que tu seras habitué à ce style de vie tu verras sa véritable signification et son incroyable beauté.

 

Malheureusement la plupart des gens suivront le même futur conditionné et par conséquent rateront toutes les incroyables choses que la nature a mise autour de nous.

 

Ne t’installe pas. Bouge, soit nomade, fait de chaque jour un nouvel horizon.

Tu verras des choses et rencontreras des gens et il y a beaucoup à apprendre d’eux.

Ça serait dommage de rater l’opportunité de révolutionner sa vie et profiter d’un tout nouveau champ d’expériences.

 

Tu as tort si tu crois que la joie émane seulement ou principalement des relations humaines. C’est dans tout et n’importe quoi que nous puissions expérimenter.

Nous devons juste avoir le courage de tourner le dos à notre style de vie habituel et se lancer dans une vie non conformiste. Et il faut le faire de manière économe, tel une règle générale tu dois dépenser le moins possible et t’apprécieras chaque chose encore plus intensément.

 

Ne doute pas et ne t’invente pas d’excuses.

 

Sors et fait le !

 

Inspiré du livre « Into the wild »


01/02/2013
0 Poster un commentaire

Dans l'idée...

 

Ce projet est né dans un monde qui croît sans cesse, un monde où l’évolution ne finit pas de dégrader la terre en exploitant toutes ressources naturelles même si cela n’est pas viable pour le futur de nos enfants. Ce monde dans lequel notre dieu tout puissant, notre pain bénit, notre raison d’être est l’argent. Avez-vous tous perdu la tête ?

Réveillez-vous! Il est temps d’agir ! C’est même peut-être trop tard ! La terre n’est pas inépuisable et nous donne bien assez pour subsister tout en la respectant sans pour autant en revenir au Moyen-Age. Un juste milieu est possible.

Ce projet nomade a évolué avec le temps, venant d’une simple envie de voyage et d'autonomie, avec un mélange de rage, de lutte qui a fait qu’aujourd’hui nous voulons dénoncer ce qui se passe derrière ces télés, ces pubs, derrière l’état qui lui-même est régit par les grandes banques et les multinationales. On ne veut plus de cette vie, de ce capitalisme, de l’argent qui prend toute cette place. On ne veut pas seulement crier mais aussi commencer le changement en montrant quelques alternatives parmi tant d’autre. D’où ce projet Caravane de la décroissance.

 

This project was born in a world that keeps growing, a world in which evolution doesn’t stop destroying the Earth by ruinously exploiting natural resources even if it isn’t viable for the future of our children. This is a world where our god almighty, our holy bread, our reason to be is money. Have you all lost your mind?

Wake up! It is time to act! Maybe it’s too late! The earth is not inexhaustible and already gives us far enough to survive while respecting it and without going back to the Middle Ages. A proper balance is possible.

This project first came from a desire to travel and being self-sufficient, with a combination of anger and fight against what really happens behind those televisions, advertising, and even our State which is itself controlled by the big banks and multinationals. We are tired of this capitalistic lifestyle, the money that takes so much space. We don’t only want to shout it loud but also to start the change by showing some alternatives among many others.

 


01/02/2013
0 Poster un commentaire